A single man, un film dramatique gay à voir

| 18 mars 2016 | 5 commentaires
Une scène du film "A Single Man"

Une scène du film « A Single Man »

Vivez pleinement vos instants de divertissement en compagnie d’un excellent film réalisé depuis l’année 2009 : « A single man ». C’est une réalisation de Tom Ford qui relate l’aventure d’un excellent professeur d’université d’âge mûr. Du nom de George Falconer, cet éminent professeur est l’acteur principal du présent film et il sera la cible d’une série d’aventures heureuses, tragiques et douloureuses. Un court-métrage au cours duquel vous vivrez l’amour, la passion, la déception, le désarroi et beaucoup d’autres sensations et sentiments encore plus forts. En effet, l’amour que l’homme est capable d’éprouver pour son prochain peut être aussi fort que la perte de ce dernier soit accueilli comme un arrêt de son histoire sur terre. Aussi simple qu’il est l’impression d’être, ce sentiment est parfois très profond et peut affecter négativement la vie de celui qui l’éprouve. Ce sens caché du parfait amour est mis en relief à travers le film « A single man » que vous êtes invité à découvrir.

George Falconer (de son vrai nom Colin Firth) est un excellent professeur d’université d’âge mûr. Il est caractérisé par sa grandeur d’esprit et son dévouement à la noble tâche que constitue l’enseignement. Il mène une vie calme et sereine avec l’aide de son compagnon Jim (Matthew Goode de son vrai nom). Malheur à lui, cette vie de plaisirs sera bouleversée par un événement tragique qui ôta la vie à Jim. En effet, à bord de sa voiture, son compagnon fut victime d’un tragique accident de circulation. Cet accident fut d’une gravité extrême au point de conduire à la mort de la victime. La vie de George prit un sérieux coup et elle se transforma en un cauchemar et une douleur quotidienne. En effet, l’acteur voit en ce accident la perte d’un être très cher sans qui sa vie n’aura plus aucun sens. Son quotidien devient un calvaire né de l’incapacité de George à envisager l’avenir ; une vie sans Jim à ses côtés. De jour en jour, il sombre donc dans le désespoir et l’alcool. Fort heureusement, son amie de longue date nommée Charley lui apporte son aide et contribua activement et lentement au retour de Georges dans la vie. Ainsi, Charley et Georges deviennent très attachés et ce dernier découvrira bien des jours plus tard qu’il est possible de vivre sans Jim. Une histoire pleine d’intrigues qui connaîtra l’apparition de Kenny Potter (Nicholas Hoult de son vrai nom). Celui-ci jouera un rôle important dans la suite de l’aventure entre Charley et Georges. Pour découvrir son rôle, il suffit de visualiser le film « A single man ».

A Single Man - Colin Firth & Matthew Goode

A Single Man – Colin Firth & Matthew Goode

 

Classé par les films à caractère dramatique, « A single man » est inspiré du roman éponyme de l’Anglais Christopher Isherwood et a été réalisé dans son intégralité sur le territoire américain. Ainsi, les images sont d’une qualité exceptionnelle avec des effets et des musiques hors du commun. En effet, l’histoire se déroule dans les années 1962 au cœur de l’une des grandes villes des États-Unis : Los Angeles. C’est au cours de cette année que Georges perd son ami et par la même occasion le contrôle de sa vie. Une histoire assez originale qui vous fera vivre les méfaits de l’amour et de l’attachement à un proche.

 

Bande annonce du film « A Single Man » :

Acteurs :

Colin Firth

Colin Firth

Matthew Goode

Matthew Goode

Julianne Moore

Julianne Moore

Nicholas Hoult

Nicholas Hoult

Réalisateur :

Tom Ford

Tom Ford

Informations complémentaires :

Date de sortie : 24 Février 2010

Genre : Drame

Durée du film : 1h40

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.7/10 (7 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (5)

  1. Richard SIMONET dit :

    C’est un film passionnant, sensuel, doté d’une musique envoûtante de toute beauté, bref un parfait régal et un petit bijou de cinéma.
    Cordialement.
    Richard

  2. ChezVolodia dit :

    Mon ressenti : Volodia

    J’ai trouvé ce film fastidieux à regarder et j’ai eu beaucoup de mal à le visualiser jusqu’au bout. Sans doute ne ne l’ais-je pas compris à sa juste valeur ?

    L’histoire est celle d’un homme qui essaye de survivre, plus mal que bien, au décès accidentel de son compagnon. Couple homosexuel (en 1960 on ne disait pas gay) fusionnel, ils vivaient isolés dans une maison de bois et de verre, dans une région de Californie pas encore devenue à la mode, quoi que, les constructions qui poussent le long de l’autoroute annoncent une gentrification prochaine.

    Son quotidien est fait d’habitudes, dont chaque geste, chaque situation mettent en exerge et font ressurgir un passé à deux. Les jours sont rythmés par l’observation de ses voisins : le départ des époux aux bureaux, les tâches ménagères et la suveillance des enfants faites par les épouses restées au domicile.

    Le rituel de la journée est invariable, sans surprise. Il emprunte depuis des années, le même trajet pour se rendre à l’Université ou il enseigne, un peu désabusé, la littérature anglaise à des étudiants soucieux d’améliorer leur condition sociale en se préparant un avenir autre qu’un emploi à l’usine locale, obtenir une certaine sécurité et une aisance matérielle leur permettant de fonder un foyer.

    Georges observe ce qui l’entoure, il regarde les gens vivre, il ne fait pas partie de cette société qui n’est pas faite pour lui. Tout lui est devenu pesant, les banalités du quotidien insupportables. Georges est hanté par la mort de son compagnon. Peut on vivre au singulier lorsqu’on s’est vécus au pluriel ?

  3. Sarah dit :

    Ce film est bouleversant, un drame très émouvant.Chaque plan est sublime. Et Colin Firth, que dire de cet acteur. Il est absolument incroyable, il joue avec une perfection sans pareil. Son visage exprime tellement de sentiments, c’est magnifique. Les autres acteurs aussi ont bien joué leurs roles. N’oubliant pas aussi le talentueux Tom Ford.
    Très beau film à voir absolument.

  4. Philippe dit :

    J’ai également trouvé ce film tout simplement passionnant. Peu nombreux sont les films qui parviennent à trouver un angle juste et pouvant être compris par tous, sans aller dans le choquant. Je trouver qu’aujourd’hui l’axe est bien trop porté sur le choquant, le « plein la vue » et le rentre dedans. On a pas besoin de foncer à toute allure pour faire passer un message, gardons un peu de réserve.

  5. jacques dit :

    ce film ne cesse de me bouleverser à chaque vision, en plus ils sont beaux, belles aussi, et si émouvant de justesse

Réagir sur cet article