Prison pour gay en Turquie

| 9 mars 2016 | 10 commentaires
Prisonnier gay en cellule

Prisonnier gay en cellule

Ceci est un projet turc qui fait froid dans le dos. Une prison pour gay ! Cette nouvelle fut annoncée par le ministre Bekir Bozdag lors d’une séance au Parlement.

Bien que le discours officiel serait de protéger certains condamnés, cette mesure suscite bien plus de craintes que d’espoirs. Cette idée apparaît, pour beaucoup, inacceptable.

Une prison pour gay, fini l’isolement

D’après le ministre, il est urgent de protéger la communauté gay qui, dans une prison conventionnelle, est sujette à un double isolement. En plus d’être mis à l’écart par les autres détenus, les gays souffriraient de violences physiques et maltraitance diverse,  sous les yeux des gardiens (impuissants ? Pas forcément !). La prison pour gay serait la solution ?

Les conditions de détention actuelles dans une prison

D’après cet élu, les autorités carcérales obligeraient les détenus entrants à décliner leur orientation sexuelle. Ainsi, l’an dernier, 79 détenus sur 100 000 leur confiaient ce penchant. Si une telle loi n’existe pas, la réalité est bien différente, et tend à isoler davantage les homosexuels et transsexuels. Mais le problème réside dans le fait qu’ils ne sont qu’une minorité, dans une prison mixte, ce qui entraîne un solitude et un isolement quasi totale. La punition est bien plus sévère ; une justice à double vitesse ? Les défenseurs des droits de l’homme s’inquiètent de ce projet qui, pour eux, est intolérable. La discrimination envers les homos et les transsexuels serait démultipliée, dans un pays où ils ne sont déjà pas les bienvenus.

Du jamais-vu

Alors même que la discrimination règne en maîtresse dans le pays, le projet apparaissait impensable et, comme par magie, l’Etat déciderait d’une telle mesure envers la communauté gay, visant à les protéger et à leur offrir un peu de dignité ? Quoi qu’il en soit ce projet reste une première à l’échelle mondiale. Une prison exclusivement destinée aux homosexuels ! On pourrait croire que les dirigeants turcs ont pris exemple sur certaines prisons américaines, dans lesquelles certains secteurs sont réservés aux homosexuels et transsexuels.
Pour un citoyen « ouvert », ce genre de structures est une bonne initiative, mais ce n’est pas l’avis de tous, et la majorité de la population critique les établissements agissant de la sorte.

On divise au lieu d’associer

C’est ce que pense Murat Koylu, le porte-parole du groupe Kaos GL, qui dénonce l’attitude du gouvernement turc. Avec ce projet, le gouvernement ne cherche pas le bien-être des homosexuels, mais cherchera bien au contraire à les punir en les séparant encore davantage de la société. Pour Murat Koylu, il faudrait plutôt créer des lieux de rassemblement ouverts, où tous peuvent venir partager leurs expériences de vie. Ce n’est pas en cachant les gays que le monde avancera. Les homophobes, eux, se réjouissent d’un tel projet. La proposition, qui sera prochainement votée, donnera une idée de l’actuelle mentalité de la société turque, d’une part, et de la clairvoyance des élus, d’autre part.

Si l’homosexualité en Turquie n’est pas pénalisée, comme c’est le cas dans d’autres pays musulmans, l’homophobie est, quant à elle, bien présente. Ainsi, insultes s’accompagnent parfois de violences catastrophiques. On se souviendra ainsi qu’en 2010, la ministre de la Famille et de la Femme, Aliye Selma Kavaf, avait déclaré que l’homosexualité est une maladie, et que cette dernière peut être soignée. Imaginez la colère des défenseurs gay ! Des paroles blessantes qui ont causé un remue-ménage, l’indignation et l’humiliation. Pour l’instant, ce projet absurde n’en est qu’au stade des travaux préparatoires, mais attendez-vous à ce que l’on assiste à une nouvelle colère de la part de la communauté gay ainsi que de ceux qui les défendent.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 8.9/10 (52 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (10)

  1. adrian kane dit :

    et les prisons au Maroc- j’ai eu l’expérience pour un fâcheux incident d’etre emprisonné 2 semaines a Inizgane prèt d’Agadir une horreur les pays étranger du Maghreb ,ont en parle pas assez nous touristes gays, ont se croie fort d’être Français mais non touts change a l’étranger et être homosexuel est un calvaire et un film d’horreur .. les lois ne sont pas les mêmes ni nos droits— si mon frere ne m’en avait pas sortie je croupissais 3 mois en haute sécurité emprisonné avec le plus haut gratin d’une chambrée de 15 personnes j’ai eu de la chance croyez moi de ne pas avoir été entasser avec les autres détenus ( le fric) il a fallu arroser beaucoup pour que vite j’en sorte ….depuis je ne voyage plus en Afrique .étant blond et assez plaisant il m’arrive toujours de mauvais aventure non voulue hélas , comme a santo domingo ( st Domingue) il y a 3 ans raquetté en pleine rue par la police en plein journée.. a présent j’ai toujours un Body Garde ami qui m’accompagne lors de mes vacances ou sortie le soir . je suis un aimant qui attirent les tâches…et les emmerdes ( ya des gens comme ça ) ..qui demande rien sans provocation vestimentaires ou autres qui attirent les merdent. j’en fait partie… merci de m’avoir lu /excuse pour l’orthographe adrian kane . P..S gays attentions à l’étranger

  2. tomodashi64 dit :

    les prisons française ne sont pas mieux rassurez-vous ,j’en sors ,être homosexuel rien à voir avec les films ,la discrimination homosexuels est grande surtout en maison d’arrêt à Fresnes ,isolement ,racket, pression de toutes sortes ,on est mis à l’isolement ,celà ne dure pas trop ,après (DPS détenu particulièrement surveillé , du flan )après tout recommence, mépris des surveillants ,ils ferment les yeux ,vous êtes tout seul ,les autres ferment leurs gueules pour ne pas être découvert,c’est un enfer ,je souhaite du courage à tous les autres

    • adrian kane dit :

      oui j’en suis conscient après ce que j’ai vu au Maroc , faut être passé par là pour savoir ce qu’il en est… hélas

  3. jimmy dit :

    comme toujours la connerie humaines est au R D V

  4. rico dit :

    C’est vraiment lamentable, nous on va faire des prisons que pour les turcs?

  5. jimmy dit :

    il ferait pas mal de faire une prison pour ergodan et jeter la clé dans la mer sa sa serait intelligent

  6. jimmy dit :

    bonjour TonGay pour que sa s améliore faut rayé la tache de la Turquie c est a dire le SS de ergodan

Réagir sur cet article