Avoir un bébé quand on est homosexuel

| 23 juillet 2012 | 8 commentaires
Un bébé pour les homosexuels

Comment faire pour avoir un bébé quand on est homosexuel ?

L’envie d’avoir un enfant et plus particulièrement un bébé est un phénomène tout à fait logique faisant généralement suite à la rencontre de deux êtres, qui, après s’être mis à vivre une relation de couple, finissent par désirer et concevoir l’enfant tant désiré. Mais quand est-il des homosexuels et leur désir tout aussi logique ? Vous allez vite vous rendre compte que la législation — notamment en France — peut parfois bloquer, et le chemin de la conception se veut parfois bien sinueux.

Il est vrai que de plus en plus de tribunaux concèdent l’autorité parentale à des homosexuels. Il en est aussi de même pour l’augmentation des accords d’adoption. Toutefois, ceci reste très aléatoire et est laissé généralement au bon vouloir de nos politiques, selon les régions. Le Pacs, évolution légitime, permet de faciliter la vie des homosexuels, mais à une contre partie, tout aussi légitime : l’envie d’avoir un bébé. Effectivement, quoi de plus naturel que l’envie de créer une suite à la relation en couple ? C’est une continuité tout à fait naturelle. Une fois avoir réussi à réaliser notre premier désir — le couple — il est un autre désir qui vient s’ initier dans notre vie, celui de vivre des instants de bonheur avec un petit bout qui n’est autre que la preuve de l’amour existant dans une relation à deux. Mais à ce niveau, tout devient vitre très complexe.

Quelles sont les possibilités, à ce jour ?

Les possibilités restent en petit nombre, et les résultats sont parfois décevants. La première possibilité consiste à adopter un enfant, c’est alors un parcours administratif difficile qui s’amorce. Tout va dépendre de l’humeur et des convictions des gens qui s’occuperont de votre dossier. Toutefois, le gouvernement est actuellement en cours sur ce dossier épineux, et prévoit des solutions pour pallier à ces problèmes. Il est évident que l’adoption pour un couple classique est déjà bien complexe, alors quand il s’agit d’un couple homosexuel, imaginez… Il est à souhaiter que M Hollande, favorable au mariage homosexuel et favorable à l’adoption par des homosexuels, fasse rapidement le nécessaire. Malheureusement, rien ne bouge de façon concrète pour le moment, et ce n’est pas le dernier entretien donné par la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, au Parisien, vendredi 29 juin, qui répondra aux attentes des gays et lesbiennes.

La seconde solution, illégale en France pour les couples homosexuels, est l’insémination artificielle. L’objectif est très simple, un donateur fournit aimablement son sperme et ainsi, un couple de lesbiennes peut procéder ainsi à la conception du bébé. Pour les lesbiennes, il existe trois solutions : l’insémination artificielle intra-utérine avec sperme du donneur sélectionné par un laboratoire et inséminé par un médecin habilité, en hôpital ou en clinique, ou l’insémination par un système artisanal sain et sérieux, c’est à dire : le faire sois même avec une seringue sans aiguille, tout simplement, puisque la cause n’est pas l’infertilité. Enfin, la troisième solution est l’acte sexuel classique avec le donneur et la femme désireuse de porter l’enfant. Cette méthode reste moins répandue, mais en pleine expansion selon certaines sources. Pour les gays, c’est une autre histoire, partant des mêmes solutions, il est de plus en plus courant de voir s’allier gays et lesbiennes dans cette cause afin que tous puissent bénéficier et partager les avantages de chacun. Les gays peuvent aussi faire appel à une femme porteuse, bien entendu, sans forcément en recourir à une lesbienne.

Malheureusement, tous ces écrits ne vous aideront que très peu, puisque la législation française ne permet pas l’insémination artificielle pour les couples homosexuels. Il vous faudra alors prendre un moyen de locomotion, voiture, train, ou avion, et partir à la conquête des pays moins « coincés », comme l’Espagne ou la Belgique. Nous vous conseillons toutefois de vous renseigner énormément avant de prendre une telle initiative. De vous renseigner sur le praticien, la destination, et les moyens utilisés. Bref, une vraie analyse est à faire, auquel cas vous risqueriez de tomber sur des charlatans, risquant alors votre vie ou celle de votre futur enfant.

Prions pour que les autorités réagissent enfin, que l’imbécilité humaine prenne fin et que l’amour, hétéro ou homo soit libre.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.0/10 (21 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (8)

  1. tite_boulette dit :

    Ma femme et moi on aimerait bien adopter, cela fait 6 ans qu’on est ensemble mais les procédures sont longues et fastidieuses.

    Vous n’auriez pas de bons plans à ce niveau la par hasard ?

    • TonGay.com dit :

      Bonjour tite_boulette,

      Pas vraiment non, avez-vous pensé à consulter des spécialistes en la matière ? Une recherche sur Google devrait vous permettre de trouver quelques pistes.

      Bon courage à vous deux en tout cas !

  2. L’adoption que ce soit pour les Hétéros ou les Homos sera toujours un parcours du combattant sans non dans notre pays
    C’est une véritable galère!

  3. J’ai des amis (hétéro) qui essaient d’adopter depuis des années et c’est vrai que ça paraît être un vrai parcours du combattant. Je n’ose pas imaginer ce que cela doit être pour un couple homo. En tous les cas, je ne pensais pas qu’en France il y aurait autant de personnes contre le mariage gay et l’adoption. Ces personnes là, préfèrent donc que ces enfants restent dans des orphelinats, où soient ballotés de famille d’accueil en famille d’accueil. Bref, y a du boulot !

  4. Salut a tout le monde!!
    Je pense que c’est bien dommage que les procédures d’adoption sont si longues vu tous les enfants qui sont dans la précarité et qui en auraient bien besoin.
    J’espère que sa va évoluer positivement pour nous tous qui cherchons a adopter c’est un réelle problème en France a ce niveau la.
    En tous cas ne baisser pas les bras, mais malheureusement il faut être très patient.
    Bon courage !!

  5. mais il y a tellement de choses à faire pour faire bouger les préjugés!
    qu’on arrête de vouloir sectoriser les gens dans des catégories spéciales!
    laissez les s’aimer
    pourquoi douter constamment de son voisin ?
    on peut pas tout simplement s’aimer les uns les autres ??
    la vie est tellement courte!

  6. Tout le monde n’est pas pour cette forme d’adoption, il faut oser le dire surtout que cela a soulever beaucoup de polémiques chez nos députés. Mais je pense que le mieux serait de se mettre à la place de l’enfant qui après tout a besoin d’un toit, d’une éducation et le plus important d’une famille pour s’épanouir. Les autorités concernées devraient alléger les démarches concernant l’adoption pour mieux aider les parents qui veulent avoir des enfants sinon je connais aussi un site consacré à cela, il s’agit de ladoption.discutcity.net

  7. camara dit :

    BONJOUR, c’est pour savoir est ce que on peut faire un enfant quand on est deux femmes

Réagir sur cet article