Frigide Barjot : entre pleurs et règlements de comptes

| 22 avril 2013 | 2 commentaires
Frigide barjot

Frigide barjot

Frigide Barjot fait parler d’elle, mais peut-être un peu trop ? Ceci a vraisemblablement le don d’agacer ou d’énerver bon nombre de personnes opposées à sa vision et à ses actes. Beaucoup d’encre coule à son sujet dans différents médias, que cela soit à la télévision, à la radio ou dans les journaux, mais, deviendrait-elle la victime de son « succès » ? À en croire les derniers évènements, cette dame contre le mariage pour tous serait la victime de plusieurs personnes ces derniers temps. Entre moqueries, critiques, parfois même, jusqu’à l’ignorance de sa présence, Frigide Barjot devient au fil du temps le « souffre-douleur » de certaines personnes. Nous allons de ce pas faire un point sur les derniers faits divers dans l’épopée de cette femme ayant parfois la particularité d’irriter quelques personnalités.

Frigide BARJOT : petit check-up historique avant les larmes

Frigide Barjot ayant pour vrai nom Virginie Tellene (née Virginie Merle), l’égérie contre le mariage pour tous ou encore l’égérie du mouvement parodique Jalons fondé en 1984 par son mari Basile de Koch, qui, rappelons-le, est le frère de Karl Zéro (Marc Tellene), avait jusqu’en 2012 une existence plutôt différente. Effectivement, différente dans la mesure ou cette personnalité était avant son apparition médiatique, une humoriste et chroniqueuse mondaine ayant d’ailleurs apportée une modeste contribution « pas très catholique » (le jeu de mots était trop tentant ^^), avec une création pour le moins surprenante que vous pourrez découvrir dans le clip vidéo présenté ci-dessous. Son titre portant le nom de « Fais-moi l’amour avec 2 doigts » où il est possible de l’entendre rajouter en chanson : « avec trois, ça ne rentre pas,avec un seul, ça ne suffit pas ».

C’est, plus précisément, en 2003 qu’elle commence à apparaitre à la télévision dans différentes émissions, mais ce n’est qu’en 2012 que sa « carrière politique » commence réellement avec la fondation d’un collectif du nom de « Collectif pour l’humanité durable », qui a pour objectif d’aller dans le sens inverse des propositions du président François Hollande, notamment sur l’un des points concernant le mariage pour tous. Nous savons donc la suite des évènements qui s’enchaineront sans répit tout au long de ces dernières années.

Frigide BARJOT : règlements de comptes en famille

À force de faire parler d’elle, ne finit-elle pas par agacer ou peut-être, provoquer la peur ? Les derniers faits font étalage d’un différend familial qui anime un petit cercle pourtant à priori de mêmes convictions. Effectivement, après une lettre ouverte émanant de Karl Zéro à destination de Frigide Barjot où il était possible de lire les mises en garde de ce personnage vis-à-vis des actes de sa belle-sœur, Frigide Barjot, considérant qu’elle allait trop loin, c’est au tour de son mari, Basile de Koch, d’intervenir dans le débat en soutenant fermement sa femme, Frigide Barjot.
Cette première lettre, seuil d’un conflit familial, est visible ici : Karl Zéro à Frigide Barjot. Vous pouvez, bien entendu, lire la lettre de Basile Koch écrite en retour aux remarques de Karl zéro faites à sa femme à cet endroit : Basile Koch à Karl Zéro. En réaction, la dame tente de calmer les ardeurs de tous, via une lettre ouverte disponible sur son blog où il est possible de lire un « Appel urgent au calme » destiné à son beau-frère, à son mari, mais aussi à Alexandre Dousson, son ami homosexuel de longue date qui lui avait lui aussi envoyé une lettre ouverte.

Frigide Barjot se voit refuser son don

Une association du nom de « Le Refuge » venant en aide aux jeunes exclus de leur famille du fait de leur homosexualité vient de refuser un don proposé par Frigide Barjot. Malgré l’élan de générosité de cette femme, tentant d’affirmer qu’elle n’était pas homophobe, les propos de l’association ont été clairs : « Ce don ne sera pas accepté ». Selon les paroles de l’association, les discours de Frigide Barjot auraient contribué au regain des tensions, actes et propos homophobes envers la communauté LGBT.

Il semblerait, toujours selon leurs propos, que de nombreux adolescents aient appelé l’association suite aux manifestations contre le mariage pour tous, car leurs parents étaient aux côtés de Madame Barjot, leur refusant donc par la même, leurs droits d’être eux-mêmes. Un sacré coup pour l’égérie des opposants au mariage pour tous, qui, vous allez le constater, a eu un effet dévastateur sur son moral.

Frigide Barjot : les larmes en direct à la télé.

Avec tous ces évènements, face à l’hostilité de ces opposants, face aux conflits familiaux et certainement, face au refus de l’association, la si dynamique Frigide Barjot a craqué en live lors d’une émission sur la chaine D8. « Laissez-moi parler, j’en ai marre », tels ont été les mots claquants de la dame fatiguée de ne pouvoir placer un mot durant l’émission. L’accumulation de tensions a eu l’effet d’une bombe et les nombreuses interruptions subit sur le plateau, mais aussi, l’intervention ironique de Audrey Pulvar ont eu pour incidence de fatiguer Frigide Barjot, qui, émue et les larmes aux yeux, a reconnu toutefois avoir jeté de l’huile sur le feu lors de quelques-unes de ces déclarations.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.6/10 (20 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (2)

  1. Sawyer85 dit :

    Bonjour à tous,

    Victoire ! Merci à tous pour vos mobilisations, pour ce combat que nous avons gagné hier soir (à confirmer par le conseil constitutionnel).

    Mais quelle tristesse aussi.. la réaction d’une grosse partie de la population m’a bien déçu. Même au sein de la droite, comment peut-il y avoir un tel silence ! Quelles lâches ceux qui ne se sont pas exprimés au sein des différents partis politiques pour affirmer leurs positions.. Bref.

    Quand à Frigide Barjot.. Et bien tout simplement, en voilà une qui a bien trouvé son nom de scène ! Barjot ! Elle ne mérite pas plus de commentaire..

    Belle journée !

    Sawyer85

  2. thom dit :

    Merki pour ce bon article bien documenté;-)

Réagir sur cet article