Comment savoir si on est homo ?

| 15 novembre 2012 | 77 commentaires
Comment savoir si on est homo ?

Comment savoir si on est homo, quelle est mon orientation ? Des questions complexes.

« Comment savoir si on est homo » est un sujet complexe, tout comme l’est une orientation. Pourtant, la question étant souvent posée par nombre de personnes, que le sujet valait la peine d’être traité, espérant l’indulgence et la participation en vue d’améliorer cet article. Donc, trouver la voie à prendre, identifier son orientation n’est pas chose forcément aisée pour certains individus. Il arrive parfois, alors même que nous pensions avoir trouvé la voie, que celle-ci décide de nous jouer des tours en nous faisant tourner la tête, et ce, à des moments inattendus de notre vie. Comment savoir si on est homo, quelle est mon orientation ? Des questions complexes auxquelles il est difficile de trouver des réponses. Chaque cas est unique, chaque situation différente…

Comment procéder avec cet article ? Eh bien, nous allons remonter par ordre chronologique, tout simplement, en commençant par le moment semblant être la clé qui va servir à la vie de chacun : l’adolescence.

L’adolescence, une période où les interrogations pullulent

Ce moment précis de la vie, cet instant particulier, amène bien des incertitudes. Dans un premier temps, l’adolescence permet malgré tout de cerner quelques signes pouvant aider à identifier son orientation. Toutefois, par le principe même de ce passage délicat, même si certains signes aident, il est clair qu’il est PRESQUE impossible de déterminer s’il s’agit de « faux » ou « vrais » signes. Il est donc bien complexe de dire avec exactitude si l’on est réellement lesbienne, gay, ou bi. Aussi grande soit la déception pour certains, il n’est pas bon de prétendre être homosexuel à l’adolescence. Il vaut mieux prendre en maturité. Comment ? Prétextant que je suis « jeune », il m’est impossible de connaitre mon orientation ? Calmons-nous… Que ce soit l’adolescence ou l’âge dit « adulte », aucune de ces deux périodes n’aidera ! L’âge n’a rien à voir dans ce sujet, c’était un petit détour pour clore certains préjugés. Certes, il est tout de même bon de dire que l’adolescence reste et restera un passage fastidieux où savoir qui l’on est reste une chose bien dure, mais il n’est pas question non plus d’assurer que l’âge adulte permet de s’identifier ! Adulte ou pas, le facteur âge est à méditer, disons plutôt, que la véracité de ce facteur est très minime, presque ridicule ! Mais alors, quel autre facteur peut-être considéré ?

L’attirance « des sens » :

Pour commencer, il y a une large différence entre les différents types d’attirances. On pourrait, avec de l’imagination, classifier les attirances en ces termes : l’attirance sexuelle ou l’attirance visuelle, l’attirance « des sens » (que j’ai ainsi nommé), et enfin, l’attirance « matérielle » (que j’ai là aussi, ainsi nommé.) Je commence donc par l’attirance « des sens », c’est joli tout plein :-) De fait, si vous souhaitez vous blottir contre l’autre individu du même sexe, si vous souhaitez sentir le parfum de ses cheveux, de son corps, si vous souhaitez caressez sa peau, ou bien être proche de lui, et ce, souvent… il y a de fortes probabilités que vous désiriez cette personne ! Avoir un seul de ces comportements est un signe laissant fortement songeur. Mais comme vous allez le constater, je suis un perfide bonhomme, puisque, même avec ce ou ces comportements, cela ne veut pas dire que vous allez être bi, lesbienne ou gay TOUT LE TEMPS ! Vous aurez des explications plus bas, si vous avez le courage de lire la suite ;-)

L’attirance sexuelle :

C’est la plus complexe des attirances. Pourquoi ? Outre l’âge qui peut jouer, aie… STOPPPPPP ! Pardon ? Je croyais que l’âge n’était pas un facteur déterminant ? Effectivement ! Mais, il faut tout de même prendre en considération les hormones ayant par principe l’habitude de faire tourner la tête dans tous les sens aux ados ! Donc, on ne peut pas totalement le nier. De fait, une personne adolescente attirée sexuellement par une autre personne du même sexe permet presque de se rendre à l’évidence : probabilité d’identification de l’orientation quasi nulle. En ce qui concerne un adulte, l’attirance sexuelle est tout aussi problématique ! Effectivement, l’attirance sexuelle ne détermine pas l’orientation, du moins, définitive. Il peut s’agir d’une passade, d’une envie de jeux, d’une tentative… Malgré tout, pour éclaircir ce point, si vous avez tout le temps l’envie profonde de faire « crac-crac » avec un individu du même sexe, des questions peuvent alors se poser. Nous pouvons alors envisager l’éventualité que vous ne soyez pas hétéro. Si cette envie fréquente s’ajoute à l’attirance « des sens », nous pourrons alors dire que la probabilité d’être gay, bi, ou lesbienne est colossale.

L’attirance « visuelle » :

L’attirance visuelle d’une personne du même sexe est troublante, mais ne signifie pas pour autant que nous sommes homosexuels. Certes, si cela est répétitif, si l’envie de « voir », « regarder » est grande et se présente souvent, on est en droit de s’interroger. Toutefois, ce seul élément ne permet pas d’affirmer l’homosexualité, car nous pouvons être victimes d’une identification à la personne, l’envie de lui ressembler, surtout lors de l’adolescence. Oups ! Je sens monter l’interrogation des lecteurs sur la question de l’âge ^^

L’attirance « matérielle » :

Cette attirance ne permet pas non plus de signifier l’homosexualité, mais donne une ambiguïté assez importante. Là encore, l’envie de construire quelque chose avec quelqu’un, de vivre avec, de s’installer durablement (ou pas), se voit rarement à l’adolescence, quoique… (Je vous énerve ? ^^) C’est donc à un âge dit de « maturité légal » que ce signe se révèle le plus souvent. Ce comportement « matériel », bien que suspect, comme dit plus en avant, ne permet toutefois pas de prétendre à l’homosexualité. Il faudrait l’allier avec d’autres facteurs d’attirance.

Conclusion :

L’âge revient souvent sur le tapis ! Pour faire simple, il faut réussir à comprendre que l’identification de l’homosexualité n’est pas facile à l’adolescence, car nos sens, à cette période, sont troubles. Il est donc préférable d’analyser plus sérieusement avant de s’imaginer être homosexuel quand on est « jeune ». Les différentes attirances donnent des indications, mais, sauf erreur, l’attirance « des sens » reste la plus prometteuse. Si toutefois vous possédez tous ces facteurs, je pense que vous pouvez aisément penser à l’homosexualité.

Enfin, et là, je vais enfoncer le clou et énerver plus d’une personne, sachez qu’une orientation est évolutive, et ce n’est pas parce que vous êtes hétéro, gay, bi, ou lesbienne à une période précise, que vous le resterez. Certes, théoriquement, une fois l’orientation établie, le changement est assez rare, surtout du côté homosexuel. Effectivement, il n’est pas aussi rare que nous pouvons l’imaginer qu’un ou une hétéro finisse par se définir tout autre au cours de sa vie, selon le contexte, les évènements, et d’autres choses encore… L’hétéro reste l’élément le plus potentiellement changeant, par le simple fait de sa culture, sa religion, son entourage, son éducation… Pour faire simple, l’évolution de l’orientation est plus fréquente chez l’hétéro, ce qui semble plus ou moins logique puisque l’homosexualité reste un cap difficile à passer.

Envie d’approfondir le sujet ? On en discute sur les forums de discussions de TonGay.com par ici « Comment savoir si on est homo ?« .

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 8.1/10 (191 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (77)

Sites qui pointent vers ce sujet

  1. Toute l'actualité gay sur un seul blog Annuaire Creasite | 17 novembre 2012
  1. batut dit :

    je sais que je suis homo, lesbienne depuis ma plus tendre enfance, attirée par les
    femmes depuis pratiquement toujours

  2. Bonjour, attiré depuis toujours par les femmes, je doit être lesbienne.
    c’est un très bon ami (homo) qui me l’a dit,
    En même temps,je m’appelle… Charles!
    Ya un truc que j’ai pas du comprendre…

  3. Jack BRuxelles dit :

    80% des gays le savent avant 15 ans,les autres entre 15 et 20 ans en décroissant, le jeune gay sait très vite qu’il est gay et ce qu’il aime en amour et en sexe. Quand tu as douze ans et que tu bandes pour ton pote tu le sais déjà.

    • julien dit :

      salut jack

    • maurice dit :

      Je peux vous dir a 11 ans je savais déjas ‘aimais les hommes je devais me sauver le soir de chez moi aller voir des gars.
      Plus tard je me suis marier pour pas me faire dir tu es un fifi Le monde pour eux était pas normal être fifi tu reste toujours cela en toi même vieux et aujourduis de plus en plus les jeunes le dit allor qui a raisson le jeune ou les adults mais la loie est comme cela j’ai un de mes enfant qu’il gay je le savais déjas a son ange a voire faire Merci m’avoir écouter

    • maurice dit :

      Bonne chance jes amis

  4. laurent dit :

    en ce qui me concerne c’est pendant les vacances et la connaissance d’un touriste belge qui me proposa une première expérience,j’ai trouvé ça sympa et depuis je me suis découvert bien plus attiré par des relations sexuelles avec les hommes

  5. jcmnono dit :

    On m’a souvent reproché d’écrire trop long.

    Pourtant, à la question ainsi formulée, « quand peut-on savoir que l’on est homo ? », il n’y a pas besoin de 6 paragraphes, ni de 50 lignes , ni même de 10.

    Quand sait-on qu’on est homo ?

    dès qu’on s’en pose la question !

    Ca ne remet pas en cause la valeur du post initial, qui aborde d’autres questions plus intéressantes.

    • archi83 dit :

      Vraiment n’importe quoi (pas l’article qui est je trouve intéressant, mais ce commentaire)
      Ce n’est pas parce que l’on se pose la question qu’on l’ai forcément, sinon dans ce cas je suis fou, paranoïaque, schizophrène, j’ai le cancer et bien d’autres encore, ce remettre en question est une preuve d’intelligence et d’ouverture d’esprit ça n’a rien à voir.

      Bref, je ne suis pas encore homosexuel car je n’ai pas toutes ses attirances décrites, je me cherche une identité simplement.

  6. emilie OPSIRE dit :

    Je fus hétéro de longues années parce que formatée par la société … « Tu es femme, tu épouseras un prince charmant… »
    Jeune, je me suis posée des questions, mais il y a 30 ans on ne parlait pas d’homosexualité comme aujourd’hui et il m’a été IMPOSSIBLE d’admettre mon homosexualité…
    Puis le temps passe et LA NATURE m’a rattrapée…
    Aujourd’hui, enfin assumée… je suis la plus heureuse des Femmes qui aime les femmes…

    • enzo dit :

      Je suis un peu dans le même cas , j’ai vécu longtemps avec des femmes et c’est l’une d’entre elles qui m’a fait m’affirmer gay car j’étais bloqué par des tabous familiaux et autres… Depuis je me sens bien et assume entièrement mon orientation homosexuelle ,comme toi je suis heureux d’être ce que je suis, gay.

    • leha53 dit :

      pareil pour moi

    • Hugo dit :

      Bonjour . J’ai 14 ans et je vais bientôt en avoir 15.
      Vous allez sûrement penser que je suis un peu trop jeune pour bien définir tout ça mais je me pose énormément de questions quant à mon orientation sexuelle.
      Le fait est que j’ai souvent des fantasmes réguliers sur des mecs de ma classe et je n’ai quasiment jamais de fantasmes sur les filles.
      Cela m’inquiète beaucoup car même si mon entourage est très compréhensif avec moi, j’ai très peur de ne pas savoir assumer ça.
      C’est sans doute la seule chose que je ne peux pas enfouir dans ma tête et je n’arrive à me convaincre de rien…
      Qu’en pensez vous? Est ce encore trop tôt pour que mon orientation ne soit vraiment établie? Suis-je vraiment gay?
      Merci par avance

  7. Anders Paris dit :

    Personnellement, je suis hétéro, mais je comprends les interrogations des jeunes. Déjà, les relations filles-garçons sont compliquées alors quand on est du même sexe !!! Se faire accepter au lycée n’est pas évident et bien souvent, on se retrouve « formater » dans un moule comme le disent Emilie et Enzo. On agit comme les autres le souhaitent (surtout la famille) et il n’y a qu’à l’âge adulte (et oui l’âge compte !) et après des expériences, que l’on peut affirmer être homo.

  8. Francis dit :

    Très bien bravo et merci

  9. floflo dit :

    En fait ce texte m’aide pas trop, j’ai 15 ans, et me pose énormement de questions… Je suis toujours sorti avec des garcons, puis suis tombée amoureuse d’une fille qui par la suite d’une demande m’a dit non. Et la je me retrouve encore dans les bras d’un mec(mon meilleur ami). Mais c’est bizzare parce que je rêvais d’elle et avait envie d’elle ect.. Et pourquoi ? POURQUOI je reviens avec un garçon alors que j’aime toujours cette fille ?

    • Someone dit :

      Je pense que tu reviens vers le garçon en qui tu as le plus confiance (ton meilleur ami) après un regret, c’est normal.
      J’ai pour ma part beaucoup de doute sur ma sexualité aussi mais n’osant ou ne sachant comment aborder une fille je suis moi aussi avec un garçon pour l’instant.
      Je pense que tout comme toi (après je me trompe peut être je ne suis pas sûr de moi et ne suis pas toi alors je ne peux savoir) je pense que je suis bi. Mais je pense qu’on ne peut savoir cela qu’en testant. On ne peut se dire hétéro, lesbienne, gay ou bi qu’en ayant eu une ou plusieurs expériences du genre. Enfin c’est ce que je pense.

      • floflo dit :

        oui je suis de ton avis mais je sais que les gars ne m’interressent pas..Et pour ma part j’ai deja eu une experiance avec une fille, et j’ai trouve sa magique. Tout le monde se pose la question »pourquoi t’es avec lui ? »mais je n’en sais absolument rien…bref ouais c’est dur.
        Surtout que la fille m’aurais dit oui, si elle ne raivais pas d’un gars d’un boy band (super junior) bref je sais pas ou j’en suis vuq ue je ressent des choses pour lui, meme si c’est magique.

    • kelol dit :

      Pareille pour moi suis belge

  10. unknow dit :

    Bonjour,
    Je suis face a un problème, je ne sais pas si je suis gay ou pas, on m’a toujours trouvé assez peu viril, et le fait d’être gay me dérange pas (a part pour ce qui est du sexe où j’ai encore du mal)

    Je suis toujours attiré par les femmes, mais certaines fois certains hommes ne me laisse pas indifférent j’ai lu l’article mais je reste perplexe

    Je suis d’origine antillaise et d’une famille assez religieuse, ma mère est 100% homophobe, donc tout cela me laisse perplexe et je ne sais que faire, je ne peu en parler a personne de peur que ça ce retourne contre moi

    De plus je suis en étude dans un univers quasiment masculin, où le fait d’être gay pourrais s’avérer problématique

    merci d’avance pour vos réponse et vos expériences

    • TonGay.com dit :

      Salut unknow,

      Je pense que vous vous cherchez car on vous mets des barrières qui vous empêchent de vous assumer pleinement. Mais dans le fond, je pense que vous êtes bisexuel tout simplement.

  11. Keke dit :

    Bonjour,

    Moi aussi j’ai un peu le même problème que unknow, je me pose beaucoup de questions à savoir si je suis gay ou pas.

    Je n’ai pas d’attirance pour les mecs (j’ai déjà tenté de regarder des pornos gay par exemple et il se passe rien en bas ^^). En fait je me pose cette question ca fait 1 an et demi que j’ai pas fais l’amour à une fille, j’ai peut être pas confiance en moi. Je ne sais pas peut-être que je me torture le cerveau pour rien…

    Qu’en pensez-vous?

    • TonGay.com dit :

      Salut Keke,

      Si vous n’avez aucune attirance pour les garçons, vous n’êtes probablement pas gay.

      Ce n’est pas parce que vous n’avez pas fait l’amour à une fille pendant un certain temps que vous êtes forcément homosexuel :-)

  12. C’est un sujet très délicat à prendre avec des pincettes, chaque individu est différent et je pense qu’on est soi-même le plus à même à le savoir.

    Et je suis d’accord que c’est pas juste « se poser la question » qui fait qu’on l’est ou pas, c’est beaucoup plus complexe et ça mérite réflexion.

  13. alexis dit :

    Bonjour, j’ai 16 ans et j’ai cette question qui me tourne autour de la tête et sa me fait un sensation bizarre au coeur quand je me pose la question de savoir si je suis gay. Je n’ai aucune attirance pour les hommes et j’ai une fille qui me plait en vue.

    • sabrina dit :

      Jai connu ce monde quand j’avais le meme age que toi..puis si tu n’as aucune attirance pour les hommes et que tu as une fille en vue , je pense que ca veut tout dire ^^

  14. sabrina dit :

    bonsoir tout le monde , voila jai 17ans et je m’appelle sabrina,au college javais constament peur d’etre lesbienne parce que toutes mes copines sortaient avec des garcons sauf moi. j’avais peur d’eux et j’etais excessivement timide aussi. Mon meilleur ami est gay et a travers lui jai connu des gens qui letait aussi, puis un jour je suis tombe amoureuse d’une fille (si vous appelez le fait de penser a elle H24 d’esperer qu’elle vous parle et de vouloir l’embrasser etre amoureuse) Elle etait lesbienne mais je nai jamais reussie a faire le premier pas par peur d’etre rejeter puis j’avais peur de laimer encore plus et de m’introduire dans ce monde que je craignais. jai reussie a me sortir cette fille de la tete mais apres jai commencé a regarder les filles..plus que les garcons faut croire, jusqu’a present je nai eu qu’une seule relation avec un garcon qui na pas trop duré d’ailleurs,cela veut dire que je suis lesbienne? :(

  15. Inconnu dit :

    Bonjour/Bonsoir à tous :)
    J’ai 12 ans et je suis sûr à 100% que je suis gay. Oui oui… Je suis jeune pour m’en rendre compte mais bon ça fait déjà plusieurs années que je doute et ça s’est concrétisé quand je suis rentré en 6ième et que j’ai craqué sur un ami :P Malheureusement, ce n’était pas vraiment un ami en fin d’compte. J’ai dis à quelques amis que j’était gay, ils l’ont bien pris. Tout le monde m’insulte, vous voyez le genre d’insultes. Je sais pas quoi faire, j’évite de dire que je suis gay vu mon jeune âge mais c’est compliqué .. :/

  16. Louise dit :

    Bonjour à tous!

    Merci et félicitation d’abord pour l’auteur de cet article. Moi, je suis une femme, qui a l’habitude d’avoir des amis. Je précise bien des amis, et un de mes amis subissent les rumeurs de tout le monde, qu’il est gay et tout.
    Et là je me suis dit, ce n’est pas parce qu’un mec arrive à établir une bonne relation avec une femme en la respectant que cela veut dire qu’il est forcément gay. Grrr, nulle comme pensée

  17. Albert Simon dit :

    Bonjour !

    Je dis chapeau pour l’article. Moi je suis un homme et parfois il m’arrive d’être attiré par des hommes. Et à mon avis, cela semble être un signe que je suis un peu « gay »

  18. Greenwood dit :

    Bonjour,
    J’ai 15 ans et je ne suis pas sur si je suis gay, bi ou hétéro. Sa fait des années que je me questionne a ce propo, sa m’arrive de craquer pour des gars et je n’ai PRESQUE pas d’atirance pour les filles. Sa sa fait quelque temps que je cherche sur le web mais, je n’ai toujours pas trouvé.
    S’il vous plait je voudrais de l’aide. Merci d’avance

  19. Jean dit :

    Bonjour a tous,
    J’ai 15 ans et suis quasi sur d’etre gay. Bref j’ecris parce que je me sens super bizarre en ce moment… Je sais que je suis gay et pourtant je cherche plein de truc pour savoir si je le suis vraiment… Je ne me sens pas bien en ce moment mais je crois que je suis tombé amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas quoi faire. Aidez moi svp

    • TonGay.com dit :

      Salut Jean,

      Si tu es tombé amoureux de ton ami, c’est que tu es sans doute gay, c’est une première chose. Après si c’est ton ami, il serait bien de savoir si lui est hétéro, bi ou gay avant d’entamer toute démonstration de sentiments si c’est ce que tu veux. Si il est hétéro, autant ne pas de leurrer, cela ne peut pas fonctionner. Sinon, lui faire part de tes sentiments pourra peut-être déboucher sur une belle histoire qui sait :-)

      • Jean dit :

        Mais je ne sais pas comment faire pour savoir si il est gay ? Sachant que je n’ai dis que a 4-5 personnes personnes que je suis gay et qu’il n’est pas au courant. Je ne lui ai pas dit car j’ai peur en meme temps d’avouer une partie de mes sentiments…

        • TonGay.com dit :

          Soit tu lui demandes directement subtillement ou non à toi d’évaluer le risque qu’il le prenne mal ou soit tu t’abstiens. Personne ne peux décider à ta place :-)

          • Jean dit :

            J’ai passer deux heures a bosser avec lui seul a seul et je n’ai pas trouvé le courage de lui dire rien que le fait que je suis gay… Je n’y arrive pas… La seule chose qui me relax en ce moment c’est de pouvoir parler a quelqu’un…

            Merci beaucoup

          • Jean dit :

            Qu’entends tu par le mot subtil ?

          • kelol dit :

            Cc tu mas beaucoup aider ton gay . com merci je me suis chercher et Jaime les homme

      • Jean dit :

        Je precise que je n’aurais aucun probleme a faire mon coming-out a tout le monde mais je ne veux pas que la rumeur s’ ebruite hors du lycee et que mes parents soit au courant… (phrase longue) :D

  20. joel lavoie dit :

    moi! jeune je me suis sentie très a part et des gens a cause de mon apparence m’appelait petite fille,et j’étais toujours avec des jeunes hommes comme moi! en moi je pensais déja toucher les autres cela ne voyait pas a cause de la jeunesse , plus vieux pour faire comme les autres j’ai sortie avec des filles , et dans’une soirée il y avait un jeune homme beaux bien habiller avec d’autres jeune avec lui , moi je les trouver de mon goût et jaloux des autres jeunes , quand les autres qui étais avec moi! l’on traiter de tapette , moi!j’étais pas d’accord avec mes suposés amis , avec mes blondes j’étais bien mais il me manquais quel que chose , quand avec ma dernière blonde que je la pensais hétéros ont n’a rencontré un couple , et comme commun accord elle est partie avec la femme et moi l’homme depuis ce temps la j’ai jamais été avec d’autres femmes et j’ai sentie que j’étais faite être homosexuel..merci!!!!

  21. alain dit :

    comment savoir si on est homo ou pas: grande question qui aura autant de réponses qu’il n’y a des individus. De mon vécu, je pense que je me suis rendu compte jeune que je n’entrais pas dans le moule que la famille, la société nous imposent.Enfant on manque de vocabulaire pour exprimer ce sentiment diffus et et très tôt j’ai senti que c’était un sujet à éviter, à ne pas aborder. Cela se passe dans les années 1950-1960 (ben, oui je suis un « papy » de 62 ans) ou déjà rien que le mot « sexe » était presque malséant. A l’adolescence les choses prennent une autre tournure, les premiers émois apparaissent et les premières expériences sexuelles aussi. Je n’ai jamais eu de mal à concevoir que deux hommes, deux femmes, une femme et un homme puissent s’aimer.Dans les années de ma jeunesse penser cela était une hérésie, scandaleux. Puis mai 68 est survenu et a permis de parler. Cela ne m’a pas empêché de rester dans le placard, de nier mon homosexualité au point de me plier au mariage et d’avoir des enfants.Vers l’âge de 44 ans cela était devenu intenable pour moi: je suis sorti du placard.La sortie a été faite pour tout le monde (famille, amis, travail).Cela ne s’est pas fait sans mal. Mais par contre quelle libération de pouvoir vivre cela ouvertement! et non dans la clandestinité. Pour moi je pense que c’est un long processus, une longue introspection qui amène à cette conclusion: oui, je suis gay. Il y a deux étapes: accepter d’être ce qu’on est et la deuxième étape: l’assumer.
    Il y en a qui font cela jeunes, d’autres tard et encore d’autres qui ne parviendront jamais à l’admettre et à l’assumer ouvertement.

  22. Swb dit :

    Merci pour votre réponse

  23. Yvi dit :

    salut (je precise que je fais beaucoup de fautes d’orthographe ) . j’ai 14ans et depuis quelques temps ,je suis amoureuse de ma meilleure amie (emma). on a discter un jours et je lui avait fait par de mes doutes et mes atiranse et elle m’a di qu’elle etait bi qu’elle le croi du moins . je l’ai di a 2 autres amies qui l’ont tres bien accepté mais qui ne save ps que j’aime emma. je n’en peu plus de garder sa pour moi !!! pensez vous qu’il faut que j’avou mes sentiment a emma ??? mais aussi je c pas si je eu dir que j’aime **** a l’une de mes amies a qui j’avais di que j’aimait les filles etencor un peu les garcons… les articles sur les sens ……..sont tres bien

    • heyley.de dit :

      Alors je ne suis pas un grand connaisseur mais ….je peut essayer de t’aider déjà etant donner que ton ami est bisexuele, tu as de la chance car elle pourrais être hétéro et je te conseil de lui en parler comme elle est bi et elle diras non et c’est tout (si c’est une vrai amie elle n’en parleras pas a tout le monde je pense) ou bien peut être que elle diras oui et que sa sera le début d’une aventure ! Imagine toi ! Peut être que elle aussi ressent des sentiments pour toi et en plus, tu as la chance que votre amour est possible ! Donc n’hésite pas, fonce ! Et sinon, pour la suite je te conseille d’attendre le bon moment pour vous afficher « en couple » !
      Bonne chance et si tu suis mes conseilles, donne moi des nouvelles !

  24. heyley.de dit :

    J’ai un problème comme beaucoup de personnes je doute de min orientation sexuelle (je suis un homme) et il n’y a pas longtemps je suis tombé sur une vidéo sur YouTube avec un homme musclé ( habiller dans une piscine) et tout a coup j’ai bander je ne sais pas pourquoi ! Depuis des jours maintenant je cherche a savoir si je suis gay ou non ! C’est très dure surtout que dans ma classe il y a une fille trop belle et il m’arrive de rêver que je l’embrasse ! Donc je voudrais savoir si il est normale quand on est un homme de bander devant une video asser sexy . Ça me ronge ! STP aide moi !

    PS : j’ai douze ans seulement .

    • Yvi dit :

      je n’avai pas vu le ps . pour moi tu n’es pas gay je pense pluot que tu grandi ton corp change …….; c normal sa t’arrivera d’autre foi mais si sa se reproduit plusieur foi pendant que tu regarde une video avec un homme donne moi des nouvelles et par la suite peut etre que tu te révèlera gay ou hétero et merci pour le conseil d’ailleure je croique c mort ave emma psk que elle aime un garçon du collège .mais je tenterai quand meme de lui dire. a plus

      je fais beaucoup de fautes d’orthographe

  25. Yvi dit :

    merci heyley je pourrai t’aider mais sa depen tu est dans qu’elle classe

  26. loulou dit :

    En ce moment je me pose de plus en plus cette question… J’ai 19 ans et lorsque j’étais en terminal, mon meilleur ami m’a dit qu’il était gay et qu’il était attiré par moi et après quelques rapprochements on s’est embrassé. On est resté quelques mois ensemble, puis nous avons rompu. Nous n’avons pas dépassé l’étape des préliminaires et je ne me sentais pas d’aller plus loin, c’est toujours le cas…
    Mais le soucis c’est que dernièrement j’ai embrassé ma meilleure amie. Ce n’était pas juste comme ça, j’ai commencé et je ne me suis plus arrêté. J’ai vraiment apprécié l’embrasser et la câliner. Sauf que maintenant je ne sais plus où j’en suis. J’ai aimé ce que j’ai fait avec elle mais je suis quand même attiré par les mecs… Je suis perdu et je ne veux faire souffrir personne.

  27. Yvi dit :

    heyley repond stp

  28. Mumystag dit :

    Voila. J’ai 16 ans, et il m’est arrivé a quelques reprises d’avoir des attouchements avec un garçon afin de « tester » nos capacités. Premiere fois il y a 4 ans rien de bien grave juste des petits attouchements et pipes. Aujourd’hui suite a une autre nuit avec les memes choses et ayant notre organisme ayant évoluer j’ai ejaculé. Depuis je me pose des questions car le fait de le sucer ne m’a pas paru tres agréable et au contraire quand il m’a sucé cela m’a paru tres tres agréable. Je n’ai jamais eu d’aventure avec des filles et il se trouve qu’après test, je bande plus devant un porno de filles que de gay. Je ne sais pas trop ou j’en suis mais je pense retenter l’expérience peut etre une autre fois car je ne me suis jamais senti aussi bien que lorsque il m’a sucé et je me dit que c’est un juste retour des choses de lui permettre d’avoir du plaisir en prenant bien sa bite et en m’en occupant. Voila je vous remercie d’avance.

  29. Jhon dit :

    Si être homo est un choix. La question ne doit même pas se poser.

  30. ????????????????? dit :

    je me posse des question ? c’est bizare

  31. Elise dit :

    Un article très interessant, mais j’ai un probleme : je ne suis jamais sorti avec un homme, mais depuis que j’ai découvert à l’université qu’une de mes amies était lesbienne, ça m’a chamboulé… Maintenant je sais plus ce que je prefere, et je sais que je veux faire pleins de choses avec elle, sortir, passer du temps avec, regarder un film, travailler ensemble… J’aime les hommes et leurs manières, mais j’aime beaucoup aussi les siennes… et je suis triste de pas avoir plus d’influence sur elle car moi je pense à elle régulièrement… que dois-je faire à son sujet? dois-je lui montrer qu’elle compte pour moi?

  32. tom dit :

    Pour ma part, je n’ai jamais eu de relations sexuelles. J’ai de terribles pulsions envers les femmes mais on dirait que je ne serais jamais capable de passer sur ce terrain. Ni même avec les hommes. J’ai sans doute encore les traces de la sexualisation exagéré dans les médias qui suggère que nous soyons hétéros de nature (surtout dans la religion, moi qui suis croyant). Je vais sans doutes essayer avec les animaux pour voir si je les affectionnerais autant que je ne le voudrais, sexuellement. Ha ha ha! Un petit détour dans la perversité ne me ferais pas de torts si je veux bien connaître ma vraie nature. Que la force soit avec nous tous.

    • tom dit :

      Pour bien vous situer (s’il vous vient à l’esprit de bien vouloir m’éclairer sur ce thème) j’ai lu et regarder des choses obscènes pour pouvoir dire ce que je suis mais je n’ai pas pu découvert ce qui trancherait la question. C’est tout ce que j’ai à dire.

  33. Hugo dit :

    Bonjour.
    Voilà j’ai 14 ans bientôt 15 et je ne suis sûr de rien quant à mon orientation sexuelle. Souvent j’ai des fantasmes sur des mecs de ma classe et quasiment jamais sur des filles. Même si mon entourage est très ouvert et compréhensif avec moi j’ai peur de ne pas savoir assumer cela. Qu’en pensez vous? Est ce trop tôt pour savoir? Suis je vraiment gay? Merci par avance

    • paulors dit :

      Salut Hugo,

      Quand j’avai ton age, il m’arrivait d’avoir des fantasmes sur des copains. Je le balayai de mes pensées du mieux que je pouvai car je me sentai hétéro à 100%. Faut que tu dises ais-je des fantasmes ou des attirances car c’est pas pareil. Si à l’approche d’un garçon ton coeur s’accélère et que tu épprouve des envies plus qu’avec les filles alors il des questions à te poser. Mais à ton age ne te tracasse pas, si on fond de toi tu te sens gay ne précipites pas, ne vas jamais vers quelque chose qui pourrait te faire souffrir. As-tu des amis ou un membre de ta famille avec qui tu peux parler de tes interrogations? Laisse les choses venir d’elle-même, ne souffre pas en silence. Regarde au fond de ton coeur et si tu te sens gay, sois fier mais aussi discret. Tant que tu n’as pas eu de relation amoureuse, difficile à dire si c’est ton fantasme est de passage. Mais surtout ne te torture pas l’esprit, peut importe toi ce que tu es, soir fier de toi.

  34. Louis dit :

    Voila bonjour a tous j’ai 15 ans et je me suis decouvert une certaine attirance envers un meilleur ami et d’autres personnes du meme sexe et
    je suis sortis avec une fille une fois et ca ne m’a pas plus du tout et puis
    j’ai decidé de me renseigner mais meme apres avoir lu attentivement le texte ci-dessus(meme si c’etait le plus clair de tout ceux que j’ai lu avant)
    je n’arrive pas a savoir svp aidez-moi a repondre a cette question qui me ronge le cerveau depuis un long mois cela m’aiderait vraiment dans ma vie (de merde)
    merci d’avance …

  35. jak dit :

    Bonjour moi j ai 52 ans et je suis gay et je l ai toujour su maintenant c est plus facil de le dire beaucoup plus libre mais pas de relation sur domage on est gay on ne le devient pas sa ne serre a rien de se mentir courage pour ceux qui se ment jak

  36. Lulu dit :

    Bonjour , j’ai 16 ans est depuis milieu 6 ème je resant beaucoup de sentiment pour des garçons mais j’en est autant pour les filles. Depuis le début de l’année je ressens des sentiment pour le meilleur ami de mon grand frère mais je ne sais pas si je l’aime ou pas quand je suis avec lui je me sent bien, mais il m’énerve souvent j’ai des envie de le tape car il est penible. Alors je suis bi ou gay, mais sans mentir je ne veut vraiment pas être bi ou gay je veux être hetero

  37. Riskanduncertainty dit :

    Il y en a qui font cela jeunes, d’autres tard et encore d’autres qui ne parviendront jamais à l’admettre et à l’assumer ouvertement.

  38. juliecor dit :

    article très intéressant merci

  39. romain dit :

    pour le savoir il faux visiter une destination ou il y a beaucoup d’homo comme le cap verts.

  40. boukhamzalit dit :

    je commence a découvrir mon orientation sexuelle a l’age de 50 ans .pendant les vacances a la rencontre d’un groupe d’artiste dans un hôtel ;vers minuit j’ai vu un homme qui danse d’une terrible façon avec ses fesses et son cul et un torse génial, je me suis attirer par lui ce qui me donne une envie d’être entre ses bras .

Réagir sur cet article