Bichon, une bande dessinée pour tous

| 4 mai 2014 | 9 commentaires
Couverture de la bande dessinnée "Bichon"

Couverture de la bande dessinée « Bichon »

Avide de lecture, vous aimerez certainement la bande dessinée Bichon. Aujourd’hui, on va parler d’une bande dessinée pas comme les autres, mais qui a un certain espoir, cela change, ici l’homosexualité est à la une.

L’homosexualité pour certains n’est un sujet que l’on aborde facilement, et si l’on se servait de la lecture pour apprendre à le dire, c’est un peu l’histoire de cette bande dessinée, qui met en scène un petit garçon, et oui, cela s’apprend dès le plus jeune âge. Bichon est un petit garçon sans complexes, il aime la vie et la croque à pleines dents, sa seule différence face aux autres petits garçons de son âge, il aime les jeux de fille.

La bande dessinée raconte la vie de Bichon, haut comme trois pommes, il est en CM2, il a plein de camarades, et aime les jeux, mais pas n’importe lesquels, Bichon a une tendance féminine lorsque il choisit les jeux, que ce soit seul ou dans la cour de recrée, il préfère jouer avec les filles, il saute à la corde, il joue aux poupées, à l’élastique. On le voit dans cette bande dessinée lancer une chorégraphie au beau milieu de la cour de récrée, face aux regards épatés de tous ses camarades. Lorsque bichon est invité pour un goûter déguisé, c’est en robe de princesse, qu’il préfère s’afficher. On pourrait, nous adultes, croire que dû à ses réactions, Bichon soit la risée de ses copains, mais il n’en est rien, d’ailleurs dans la bande dessinée, on le voit toujours entouré et il est même adulé par l’un de ses copains, Jean-Marc, le plus beau de la classe, Jean-Marc, lui ne voit aucun déplacement dans les réactions de son copain, il est toujours en première ligne lorsqu’il s’agit de défendre son copain Bichon, face à quelques moqueurs. Dans cette bande dessinée, à l’histoire émouvante, il y a aussi la famille, proche et moins proche, l’amour qu’il porte sur les leurs, cela démontre une grande importance, pour le lecteur, qui comprendra aisément que l’amour, la compréhension de la famille est la chose la plus importante, cela aide l’homosexuel à ne pas se sentir « exclu de la normalité ».

La famille, justement

Bichon est très entouré, on l’a signalé, mais ce qui reste le plus marquant dans cette bande dessinée, c’est justement la famille, celle-ci aime son petit garçon tel qu’il est avec ses tendances féminines, dont l’envie de porter du rose. Nous sommes face à une famille, dont les parents, qui ne font aucune différence ni réticence quant aux goûts de son enfant, Bichon, d’ailleurs, ils agissent comme si cela faisait partie des habitudes, on peut dire que dans la famille et entourage de Bichon tout ceci est considéré normal. C’est d’ailleurs le point intéressant dans cette jolie bande dessinée, pleine d’humour et de tendresse.

L’auteur

Il s’agit de David Gilson, l’auteur nous donne, avec cette bande dessinée, une grande leçon de morale, il nous démontre à quel point l’amour est la compréhension se doivent d’être présents lorsque il y a une différence. Bichon est très jeune et la naïveté du monde des adultes, il ne connaît pas, ses actes, sont à ses yeux, tout ce qu’il y a de plus normal, pour les parents, il en va de même. Grâce à cette lecture, il est possible et facile de faire comprendre à tous que si dans la vie réelle sortir du placard, reste assez difficile, il n’en devrait nullement ainsi être, car si on réfléchit, elle est où la vraie différence, quand on aime son enfant !

Elle est cachée, dissimulée parfois elle n’existe pas, mais pas tout le temps, c’est bien pour cela que cette lecture reste intéressante, le lecteur, parent ou enfant pourra se mettre à la place des personnages, et transférer cette leçon dans le quotidien de sa réelle vie. À travers la lecture de Bichon n’importe qui pourra se rendre compte que l’homosexualité arrive dès le plus jeune âge.

Réflexion

Certes, dans cette histoire Bichon n’est qu’un petit garçon innocent et naïf, les parents acceptent de l’emmener dans un goûter d’anniversaire déguisé en princesse, acceptent de lui offrir une corde à sauter et participent fièrement aux jeux efféminés de son enfant, mais qu’adviendra-t-il lorsque Bichon aurait grandi ? Trouveront-ils encore tout cela tout à fait normal ? Seront-ils au regret de lui avoir laissé grandir et s’épanouir dans cet univers ? Ou au contraire, continueront-ils à accepter ce qu’ils nommaient « normalité » quelques années auparavant ? On espère voir grandir Bichon et, pourquoi pas, le retrouver dans une bande dessinée, en âge adulte, toujours entouré de l’amour des siens.

Chapeau à David Gilson, il a osé parler du sujet avec tendresse et humour, cette lecture est aussi bien pour les parents, que pour les enfants.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.7/10 (6 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (9)

  1. gabrielle dit :

    Bande dessinée très sympathique!

  2. Romantica dit :

    Super, je découvre, je ne connaissais pas du tout.
    Il faut bien du courage pour faire cela et je ne pense pas que de nos jours, il y ai beaucoup de parents qui seraient capable de faire cela, même ceux qui se disent très ouvert d’esprit.

  3. misterbnb dit :

    Bonjour,
    Cette bande dessiné à l’air très intéressante, du moins la réflexion et le point de vue mis en avant l’est! Comme tu le dis, « Chapeau à David Gilson! », c’est souvent difficile de parler de ce sujet et surtout de le proposer au grand public!
    Merci pour cette découverte.

  4. Un homme dit :

    Sympa cette bande dessinée

  5. J’aime beaucoup cette bande dessinée. Tous les enfants l’aime.

    Merci pour le partage.

  6. jackdanielza dit :

    J’aime cette bande dessiné ^_^
    Merci pour cet article.

  7. gourdin dit :

    Coucou, j’ai 18 ans, je m’appelle morgane. J’ai toujours aimé jouer avec les jeux de mon frère tout en ayant un peu de féminité mais pas beaucoup, toujours garçon manqué. Ma mere m’a laissé faire en me défendant quand les gens faisait des réflexion quand je fais les rayon d’habit pour homme.

    La bd est super intéressante, elle a une bonne réflexion qui se fait rare de nos jours m1is plus sa évoluera plus sa ira mieux (du moin j’espère). Hate d’avoir le 2eme tome

  8. Universe dit :

    La BD est jolie et le message est intéressant, mais je trouve que ça risque, malencontreusement, de conforter certaines personnes dans l’idée qu’un enfant qui joue d’une manière féminine va forcément être homo en grandissant, ou à l’inverse qu’un homme homosexual a forcément un côté féminin et a justement été élevé dans un cadre de ce genre.

  9. emile dit :

    Bonjour, dans certains de vos textes,
    j’ai remarqué la présence de fautes.

Réagir sur cet article