Matthias Felk saisit la justice suite aux propos homophobes visant Xavier Jugelé

| 19 mai 2017 | 11 commentaires
La justice saisie par Matthias Felk

La justice saisie par Matthias Felk

Il y a quelque semaines, Xavier Jugelé a été tué lors de l’attentat des Champs-Elysées, à Paris, abattu de l’arme d’un terroriste. Xavier Jugelé était un agent de police de 37 ans. Il était connu par son entourage et ses collègues, pour son engagement auprès de l’association « Flag ! », qui soutiens et défend les policiers et gendarmes LGBT. Il était pacsé avec son compagnon.

Un hommage qui se termine en attaques homophobes

Un hommage national a été rendu le mardi 25 avril en soutien aux proches du défunt. Cependant, Xavier Jugelé, qui était avant tout un homme avant d’être gay, a été insulté et critiqué par des dizaines de profils (principalement inconnus) sur les réseaux sociaux.
Un internaute, sévissant sous le pseudo de « Ernest Manhurin » a posté de nombreux messages homophobes sur les réseaux sociaux.

Etienne Cardiles, son compagnon, s’est exprimé suite au décès de Xavier Jugelé. Il a partagé avec tous un message poignant d’espoir et de pacifisme, adressé principalement aux terroristes, mais également au parti de Marine Lepen, avec cette phrase : « Vous n’aurez pas ma haine ». De nombreux autres internautes ont relayé sa déclaration, comme message d’espoir pour endiguer ce déferlement de haine injustifié et pourri par l’homophobie.

Dépôt de plainte de la part du ministre de l’intérieur

Matthias Fekl (ancien ministre de l’intérieur, sous Hollande), a saisi rapidement la justice, pour « apologie du crime » contre ces commentaires homophobes qu’il juge comme « ignobles et intolérables ». Son porte-parole, Pierre-Henry Brandet a expliqué que : « Matthias Fekl a souhaité que ces commentaires ignobles et intolérables ne restent pas impunis, raison pour laquelle il a saisi le procureur de la République de Nanterre au titre de l’article 40 du code de procédure pénale ».

Cependant, notons tout de même que les propos de Jean-Marie Lepen eux, n’ont en aucun cas été sanctionnés. En effet, ce dernier a exprimé, poliment (mais pas moins violemment) son point de vue sur l’hommage national de Xavier Jugelé, déplorant la participation de son conjoint qui « le long discours qu’il a prononcé, en quelque sorte, institutionnalisait le mariage homosexuel, l’exaltait en quelque sorte d’une façon publique », notons tout de même que ce cher Monsieur Lepen ne s’est même pas intéressé de près ou de loin à ces deux hommes, sinon il aurait su qu’ils n’étaient pas mariés. Des propos que, pour ma part, je trouve inappropriés suite au meurtre violent d’un homme, et face à la peine exprimé par son partenaire de vie, fût-t-il un homme ou une femme.

Retrouvez l’article complet sur Huffingtonpost

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.0/10 (41 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Commentaires (11)

  1. jimmy dit :

    un homme est mort pour nous défendre qu il soit gay ou pas c est sa vie privé m est comme toujours il i a des ? pour dire du mal m est comme disait mon ami les chiens aboie et la caravane passe je souhaite beaucoup de courage a son ami et nous gay pleurons avec lui

    • TonGay.com dit :

      Salut Jimmy,

      Oui certains oublient que cet homme risquait sa vie tous les jours pour protéger les citoyens. Qu’il soit gay ou pas ne change rien au courage et dévouement qu’avait ce policier pour les autres.

      A bientôt :-)

  2. de clerck dit :

    Toutes les personnes incriminées, citoyens ou hommes public, tous doivent être amenés devant le procureur de la république française..une lois pour tous.
    Les lois sont faites pour que nos sociétés puissent vivre avec des règles, si il y a des citoyens qui ne peuvent ou ne veulent pas les respectes, cela veut dire qu’ils bafouent la république, ces lois et ces valeurs.Dans ce cas, les hommes politiques ne peuvent en aucun cas avoir des fonctions public, vu qu’ils ne peuvent respecter ces même lois qui légifèrent notre Nation.

    • TonGay.com dit :

      Bonjour Declerck,

      Je suis d’accord avec vous, la justice doit faire son boulot et les gens doivent respecter les orientations de chacun.

      Merci pour votre commentaire et à bientôt :-)

      • Duchat dit :

        Il y a des gens ecoeurants qui jugent cet Homme gardien de la Paix au prix de sa vie pour nous

        C est absolument ignoble apres la guerre il a ete dit plus jamais ca parlant caps de concentration npn seulement ca existe encore mais pire on peut craindre en Europe que cela revienne a l identique de l Allemagne Nazis pour exterminer les Hommes qui n entrent pas dans in cadre precis de la societe soyons et restons vigilants car ce danger gette les Handicapes ce qui est appele dechetes de la societe qui ne rapporte pas mais qui coute .
        Attention

  3. jimmy dit :

    faudrait donnée d abord les moyens a la justice

  4. jimmy dit :

    pas beaucoup de réaction sur se sujet et pourtant sa touche tout les gay

  5. tomodashi64 dit :

    Le bonheur c’est toujours pour demain…honte à ceux qui s’oppose aux bonheurs de tous les hommes du monde, trop de pays homophobes ,traques les homos ,sont-ils différents, toutes conditions sociales confondus ,aime ton prochain comme toi même ,les hommes qui ont le courage de vivre leurs union au grand jour sont une marque de respect pour tous ,ce policier est tomber pour son pays ,on ne doit pas oublier ,devoir ,honneur ,amour ,générosité pour son prochain……

  6. jimmy dit :

    pour faire des choses ? il son pas timides

Réagir sur cet article