Allo la terre ? T’as pas l’air bien gay ! L’homophobie persiste et signe

| 23 juillet 2012 | 3 commentaires
Homophobie : gay ou lesbienne, les terriens sont pas tous gentils

L’homosexualité est encore une chose difficile à accepter dans certains pays.

Pauvre terre, sans prendre à elle ainsi, quelle injustice ! Nous pourrions plus facilement parler des terriens, tout du moins des citoyens de notre belle planète. À l’heure où la France se veut de plus en plus ouverte sur l’homosexualité, il n’en est rien dans plusieurs autres pays. Bien loin devant l’ouverture d’esprit que le français s’octroie, d’autres peuples sont moins accueillants.

Effectivement, le constat possible en observant la dernière action du gouvernement ougandais annonçant l’interdiction de 38 organisations non gouvernementales (ONG) de protection des homosexuels est bien alarmant.

L’homophobie serait-elle sur le point de prendre des proportions de plus en plus hautes ? C’est la question que nous nous posons. Alors que ces dernières années laissaient paraitre « un monde meilleur, dans le meilleur des mondes », voilà que de nos jours, des « coincés » étriqués dans une vision extrémiste, nous gâche la belle perspective que nous avions de l’évolution des mentalités !

N’allez pas croire que le gouvernement ougandais est le seul méchant pas beau de l’histoire. Non ! Le Cameroun est aussi un très mauvais élève où l’homosexualité est une infraction passible d’une amende et d’un emprisonnement. Outre les agressions et les violences commises dans ce pays contre les homosexuels par certains civils, s’ajoute cette loi tout à fait perfide. D’ailleurs, si vous êtes agressé et que vous êtes gays, n’allez surtout pas porter plainte ! Il ne vous faudrait pas longtemps pour finir entre les barreaux. Vous seriez alors le criminel de l’histoire, tandis que le brigand, lui, pourrait continuer à se promener joyeusement libre et sans aucune crainte.

Dans l’école terrienne de l’homophobie, des bonnets d’âne, il en existe une tonne… Oui ! Cette si jolie planète regorge d’élèves possédant un niveau de mentalité arriérée. La quantité de pays ne tolérant pas ou pénalisant les homosexuels est très grande. Dans un premier temps, nous pourrions envisager les pays où réside la religion islamique, par le simple principe de péché, mentionné dans le coran. Toutefois, n’imaginez pas que ce sont les seuls pays à être homophobe.

Dans le domaine de la bêtise humaine, aux endroits où la législation autorise une orientation sexuelle de type gay ou lesbien, il existe malgré tout des personnes totalement contre ou plus ou moins contre. L’exemple le plus parlant en dernière date est Chuck Norris. Ce monsieur se serait insurgé contre la position de son gouvernement, favorable à l’insertion des homosexuels chez les scouts. Dorénavant, son image sera tout autre vis-à-vis de certains de ses fans. Se pourrait-il même que nous espérions que ce gentil personnage se prenne quelques bons coups de savates dans ses prochains épisodes ? À vous d’en juger… L’image du gentil ouvert d’esprit et toujours prêt à sauver les gens vient d’en prendre un sacré coup.

Comme vous pouvez le constater, le monde entier n’est pas encore prêt pour accepter l’amour sous toutes ses formes. Bien triste, car nous le savons, l’amour ne possède pas de visage, ni frontière. L’amour, non quantifiable, le puissant amour, le vrai, n’est pas contrôlable. Il est la naissance naturelle de sentiments naturels et/ou chimiques, et aucun gay ou aucune lesbienne ne pourrait être responsable d’une attraction tout à fait logique. Comment s’arrêter à la simple apparence ? Notre époque révèle sans cesse des mystères de la vie, alors pourquoi être aussi « coincé » du cerveau (je ne dirais pas du cul… oups, je viens de le dire, pardon !). L’amour pur, le vrai, ne réside pas dans un morceau de peau, il n’est pas justifiable par la simple apparence de l’être humain. L’amour se veut libre, universel et positif, peu importe la couleur, le sexe, la religion… nous devrions interdire tout bonnement une qualification de l’amour de type « homme avec femme » (ou inversement).

L’énorme problème de la société actuelle, c’est la vision sexuelle ! Certains mélangent le sentiment d’amour avec la vie sexuelle, qui, je dois le rappeler, n’est qu’un acte de reproduction. Par ce principe, les gens ayant devant eux un homme et un homme (ou une femme et une femme), se focalisent sur la scène sexuelle en résultant. L’amour, ce n’est pas du sexe ! L’amour est un évènement chimique (pour les scientifiques) ou un évènement d’attraction simple, logique et naturelle pour certains. Le point névralgique — qu’on veuille l’avouer ou pas —, c’est les ébats amoureux, les images inhabituelles pouvant en résulter, ces images que le cerveau peu évolué des homophobes a du mal à digérer. Voilà probablement un des problèmes de l’intégration et l’acceptation dans notre société de l’amour différent. Mes propos peuvent choquer, mais ils sont toutefois véridiques. Il suffit d’analyser les textes des religions à ce sujet. Ce n’est pas l’amour en cause (ils n’oseraient jamais mettre ça d’ailleurs !), c’est bien l’acte pouvant survenir de cette relation amoureuse.

Quoi qu’il en soit, outre les pays fermés, outre les stars homophobes (et il y’ en a un paquet), des citoyens sont aussi de la partie, et ce, partout à travers le monde. La mentalité générale a donc peu évolué depuis toutes ses années. Mais alors ? Nous n’avancerons jamais ?

N’ayez crainte, du positif est bel et bien présent. Il faudra peut-être plus de temps (certaines personnes comprennent vite, mais il faut leur expliquer longtemps), mais nous y arriverons. Quelques exemples pour finir cet article sur une note d’espoir… Au Chili, une loi va peut-être voir le jour, une loi contre la discrimination. Certes, ce n’est pas de gaieté de cœur que je l’annonce, puisqu’il a fallu qu’un ado meure pour que le pays bouge enfin ses fesses, toutefois, c’est malgré tout une avancée. Ce n’est pas tout, aux États-Unis, un comité d’action politique lesbien vient de voir le jour. Le plus intéressant reste toutefois les stars, celles ayant réussi à évoluer avec leur temps. Nous pouvons citer Pink, Lara Fabian, Men, Mademoiselle K et Zazie, Eurythmics… Ces personnalités qui permettent d’exporter l’image via les médias, et ainsi « populariser » l’homosexualité, et la rendre à la mode. Car, nous savons bien quel est l’effet d’une mode, d’un mouvement… C’est plutôt positif, surtout quand celle-ci est émise par des stars reconnues.

Il existe bien des pays contre l’homosexualité, et bien des pays pour l’homosexualité. Idem pour les stars, contre ou pour. Même chose pour les citoyens… Des exemples, ils y’ en auraient tellement ! Mais nous ne voulions pas déballer un éventail d’imbéciles ou de personnes ouvertes d’esprit, il s’agissait juste de faire le point général sur la situation actuelle du monde vis-à-vis de l’homosexualité. La balance finira par pencher en notre faveur, mais pour le moment, bien des choses sont encore à faire. Alors, courage et soyez tous gais !

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Attribuez-lui donc une note :
Rating: 9.3/10 (3 votes cast)

Liens commerciaux :



A propos de l'auteur ()

Je suis un jeune développeur web & référenceur passionné par le monde du web. En 2006, j'ai crée TonGay.com, un site de rencontre gay entièrement gratuit pour permettre à la communauté LGBT (gay, lesbienne, bi et trans) de pouvoir discuter et se rencontrer en toute liberté. Aujourd'hui, je vous propose ce nouveau blog pour vous informer et vous conseiller en abordant l'actualité gay, en publiant les témoignages des membres du site et en rédigeant des articles sur les sujets qui vous intéressent.

Commentaires (3)

  1. mariah@barrière parking dit :

    le titre résume bien la situation, je trouve que les homophobes refusent la différence en générale, ils sont les résultats d’une déterminisme sociologique qui veut que les marginaux ne sont pas acceptés par la société mais contrairement à toi, je trouve que c’est en bonne voix… car la société s’ouvre de plus en plus, entame le dialogue et finira un jour par comprendre et approuver !

    • TonGay.com dit :

      Bonjour mariah,

      Il faut en effet du temps pour que l’homosexualité soit acceptée dans le monde. Certaines civilisations ont besoin de plus de temps que d’autres, mais je reste persuadé qu’un jour l’homophobie soit un passé, même si c’est peut-être une utopie.

  2. lancelotdulac dit :

    L’article est mal fichu, décourageant à lire, pas mal de contresens et « pays homophobe » ne veut pas dire grand chose. Quant à Chuck Norris, qui le supposait gay-friendly?

Réagir sur cet article